Fermacell au Salon Bois & Habitat 2020

Bois & Habitat 2020

10-01-20

Fermacell au Salon Bois & Habitat 2020

Nous participons depuis déjà sa première édition avec très grand plaisir au salon Bois & Habitat, un salon belge consacré au bois dans la construction neuve et la renovation. 

Vous pourrez découvrir, sur notre stand #1820 (Hall 1), toutes les nouveautés dans notre domaine. Fermacell a le plaisir de vous inviter au Salon Bois & Habitat, qui se tiendra les 26, 27, 28 et 29 juin prochains à Namur Expo.
Le vendredi 26 juin, le salon ouvre en nocturne jusque 21h. Idéal pour vous y rendre après votre journée de travail !


Venez nous rejoindre au stand #1820.

TICKETS GRATUITS

Recevez votre badge d'accès gratuit

Inscrivez-vous sur <PURL> ou obtenez ici votre badge d'accès gratuit avec un code-barres unique. 


Le bois et la construction durable sont au cœur de votre activité professionnelle ?

La Plaque-fibres-gypse fermacell® peut être considérée comme élément statique dans les constructions bois : d’une part comme voile de dalles et de toitures, et de l’autre, pour les cloisons. Les Plaques fibres-gypse fermacell® sont utilisées dans les constructions en bois depuis 1970.
 
Les Plaques de sol fermacell® trouvent aussi leur utilité dans de multiples applications sur ossature bois pour lesquelles  leurs avantages sont évidents. Les Plaques de sol fermacell® assurent ainsi une isolation thermique efficace, une très bonne isolation contre les bruits de contacts et aériens et une résistance améliorée au feu. Les Plaques de sol fermacell® conviennent particulièrement pour la rénovation et l‘isolation de planchers en bois et en béton.

Plus d'info sur fermacell® et la construction en bois ?


Informations pratiques

Jours d’ouverture :
 
Vendredi le 26 juin 2020 de 10h à 21h
Samedi le 27 juin 2020 de 10h à 19h
Dimanche le 28 juin 2020 de 10h à 19h
Lundi 29 juin 2020 de 10h à 19h


Adresse : Namur Expo – Avenue Sergent Vrithoff, 2 à 5000 Namur
 

James Hardie dévoile les résultats de nouveaux essais incendie réalisés avec des éléments de construction à ossature bois

James Hardie présentera de nouvelles informations sur la sécurité incendie des éléments de remplissage de façade à ossature bois (OB). Ces données s’appuient sur des essais incendie approfondis, que James Hardie a menées pendant des années sur ces éléments OB. Ces essais minutieux et de longue durée doivent permettre de comprendre avec la plus grande précision possible le développement d’un feu de façade lorsque cette façade est construite à l’aide d’éléments OB.
 

Le Group James Hardie, dont les marques fermacell®, JamesHardie® et Aestuver® font partie, répond ainsi aux évolutions du marché, qui réclament des constructions de façades toujours plus performantes en termes de sécurité incendie. Ces dernières années, James Hardie a testé le comportement au feu de toute une série de constructions de façades et de nœuds constructifs réalisés avec des éléments de remplissage de façade OB. Ces essais ont livré des résultats absolument uniques. « Ces nouvelles données de test permettent de décrire de façon encore plus précise le développement d’un incendie dans une façade à ossature bois. Elles apportent au secteur des éléments OB préfabriqués un nouvel éclairage sur la sécurité incendie.

Pour réaliser ces essais incendie, deux éléments de remplissage de façade OB ont été placés l’un au-dessus de l’autre, séparés par un sol en béton et associés à une construction de façade ventilée. On a utilisé à cet effet une structure traditionnelle d’éléments OB. Pendant les essais incendie, on a surtout prêté attention à l’évolution du feu dans le mur creux. Un feu de façade provoque une forte augmentation de la chaleur dans le mur creux, qui entraîne une propagation très rapide de l’incendie. Après avoir testé les éléments OB, nous avons appris qu’un feu de façade évolue de façon extrêmement capricieuse et découvert comment le feu agit sur les matériaux utilisés dans l’élément OB. Les deux éléments OB placés l’un au-dessus de l’autre ont démontré qu’ils satisfont largement aux exigences applicables aux séparations dans les habitations, à savoir une résistance au feu de 60 minutes. Grâce aux données recueillies lors des essais, James Hardie peut effectuer de nouveaux calculs, afin de déterminer par exemple si le feu est influencé par la présence de joints ouverts dans le revêtement de façade ou par l’isolation en mousse rigide appliquée sur les éléments OB afin d’obtenir une valeur d’isolation élevée avec des épaisseurs de bois réduites.
 

Nos essais sont une source de données et de connaissances ! 

À travers ces essais incendie, James Hardie répond au besoin du marché en fournissant de nouvelles données relatives à la sécurité incendie qui s’avèrent utiles pour les donneurs d’ordre de projets de construction désireux d’utiliser des structures de façades OB. « À l’heure actuelle, le marché demande des éléments OB dont tous les constituants répondent aux exigences législatives et réglementaires, ainsi qu’aux normes de la construction, qu’il s’agisse d’isolation thermique et acoustique, de résistance au feu, d’étanchéité à l’air et à l’eau... Nous sommes partis d’éléments OB existants, qui sont par exemple associés à de nouvelles solutions d’isolation très performantes pour satisfaire aux exigences en vigueur. En fait, nous avons testé un nœud très proche de la réalité. Ces tests sont réalisés par des laboratoires accrédités qui travaillent au niveau européen et servent de base à la rédaction d’un guide spécialisé.
 

Plus d'infos


D'autres infos

×